Et si demain ...*
Par DINA VIOMESNIL
 


Et si demain*




Et si demain je devais ne plus être sur cette terre, où irais-je après la mort, car après la mort, il y a une deuxième vie.
Nous sommes de passage sur cette terre, nous savons tous, qu’un jour ou l’autre, nous allons rendre l’âme, mais, nous souhaitons  que cela soit le plus loin possible.
 
Demain est un autre jour, il peut y avoir une fin de vie naturel, et une fin de vie prématurée.
Et il y a deux endroits, et non trois, où passer l’éternité. Le ciel près de Dieu, ou l’enfer, endroit de ténèbres, de malheur, de désolation et de souffrance.
 
Nous devons absolument nous poser cette question existentielle, car ce que nous faisons maintenant va compter pour demain
 
Il y a une vie après la mort, la bible non seulement en parle, mais elle nous met en garde pour que notre deuxième vie soit plaisante.
 
Dieu nous met en garde, car il est un Dieu d’amour, il ne veut que notre bien et notre bonheur. Il connaît le cœur de l’être humain, Il veut sauver le maximum d’âme perdue pour les faire entrer dans son royaume, quand viendra cet ultime moment.
 
Le diable est l’opposé de Dieu, lui nous veut que du mal et nous faire entrer dans sa future et éternelle habitation : l’enfer
 
Dieu nous met en garde, il nous dit comment faire pour avoir accès au bon ticket : celui du ciel.
 
Mais que devons-nous vraiment faire pour avoir accès à ce ticket ?
Une  chose très simple : vivre sa vie sur terre comme si c’était notre dernière journée, mais la vivre selon Dieu.
 
Notre vie est faite de choix, et tout ce que nous en faisons va compter pour demain et après notre passage sur cette terre.
 
Trois sortes de personnes qui doivent se posent cette question :
 
« Et si demain …… »
 
La première personne est celle qui a gardé son salut intact, parfait, donner par Jésus-Christ à la croix, elle n’a pas négligé son salut . comment a-t-elle fait ?
Elle vit simplement bien son salut sur terre en faisant le bien et en apportant la bonne nouvelle du Christ autour d’elle, par son témoignage.
Comme le disent les versets suivants :
 
Psaumes 15 :
« C’est celui qui se conduit parfaitement. Il fait ce qui est juste, ses paroles sont sincères et vraies.
Il ne dit pas de mal des autres, il ne fait de tort à personne, il n’insulte pas son voisin.
Il méprise celui qui agit mal, mais il honore ceux qui respectent le SEIGNEUR. Même s’il fait une promesse difficile à tenir, il la tient. 
Il prête son argent sans intérêt, il n’accepte pas de cadeau pour accuser un innocent. Celui qui se conduit ainsi ne risque pas de tomber »
 
« Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !
9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ! »
 
La deuxième personne est celle qui a reçu le salut, mais ne l’a pas laissée intacte ? Elle est une personne rétrograde.
 
Ceux qui se sont éloignés de Dieu de cœur et d’action, sont ceux qui sont les plus fragiles. Mais Dieu est un Dieu d’amour et de grâce, Il veut les ramener à la bergerie avec les autres brebis, et ces brebis doivent les accueillir, les relever, les aider pour que leur salut redevienne intact par la grâce Dieu.
 
Comme le dit le verset suivant :
 
« Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ?
Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.
De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits.
Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. »
 
La troisième personne est celle qui n’a pas encore reçu de salut ou qui ne croit pas à la vie après la mort.
 
La Parole de Dieu est claire concernant ceux qui n’ont pas reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur.
Beaucoup de personnes se méprennent en pensant que leur place au ciel est acquise en faisant de bonnes œuvres, où en ayant juste une bonne vie, un bon mariage, des enfants, un travail, du respect …. 
Bien sûr cela n’est absolument pas un mal en soi, et Dieu aime cela, mais la bible dit que nous ne sommes pas sauvés par nos œuvres, seul Christ sauve
« Être sauvé » cela veux dire que nous devons prendre le choix d’accepter Christ comme Seigneur et Sauveur et en mettre ses commandements en pratique
 
Etre sauvé au travers du sang de Jésus, croire de tout son cœur que Jésus est le Sauveur, et faire le bien en rapport avec la Parole, cela   nous assure le salut que nous devons garder intacte, et donc, nous donne une place au ciel
 
« Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé »
 
« Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné »
 
 
« Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi »
 
Et si demain je venais à quitter cette terre ?
Et bien que nous puissions la quitter en ayant tout accompli, pour bénéficier d’une deuxième vie de bonheur dans la présence de Dieu, pour cela, il nous faudrait vivre une vie de salut et la garder
 
« Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! Car, qu’est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît.
Vous devriez dire, au contraire : si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela. »
 
Que Dieu vous bénisse

 


Radio France Evangile - RFE © 2017 Tous droits réservés - http://www.radio-rfe.com/ - Fichier imprimé le 28 mars 2017